Archives de tags | les lendemains

Livre : Tout le bleu du ciel et les lendemains de Mélissa Da Costa

Pour changer un peu, j’ai décidé de vous parler de mes lectures que je partage régulièrement sur Insta.

Il y a déjà un petit moment, j’ai lu « Tout le bleu du ciel » de Mélissa Da Costa… Comment dire ? Ce livre restera longtemps gravé dans ma mémoire.

Résumé

Petitesannonces.fr : Jeune homme de 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.
Émile a décidé de fuir l’hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, devant le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme coiffée d’un grand chapeau noir qui a pour seul bagage un sac à dos, et qui ne donne aucune explication sur sa présence.
Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. À chaque détour de ce périple naissent, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l’amitié, l’amour qui peu à peu percent la carapace de douleurs d’Émile.

Du suspense, de la description des paysages de montagne mais aussi l’histoire totalement différente de deux êtres qui partent tous les deux on ne sait où dès le départ.

J’ai vraiment fini en larmes à la fin et c’est plutôt rare chez moi en général.

Je vois énormément passer ce livre sur les groupes de lecture sur facebook donc je pense qu’il a un véritable succès.

Ensuite, à la lecture des différentes critiques sur ce livre, j’ai découvert que l’auteure avait écrit un second livre.

J’ai lu une fois le résumé mais cela ne m’attirait pas plus que cela et puis un jour, le voyant en magasin, je me suis laissée tenter et je l’ai acheté.

Il s’agit du livre « les lendemains ». Je ne l’ai pas lu de suite, je voulais attendre un peu, j’ai enchainé avec d’autres livres avant de me lancer dans cette lecture.

Résumé

Ce que la vie prend, elle le redonne aussi.


Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir.
Dans ce roman plein de courage et d’émotion, Mélissa da Costa nous invite à ouvrir grand nos yeux, nos sens et notre coeur. Un formidable hymne à la nature qui nous réconcilie avec la vie.

Finalement, dès le début on est plongé dans une histoire à laquelle on ne s’attendait pas du tout en lisant le résumé, on plonge dans la tristesse d’Amande mais aussi dans cette jolie campagne qui l’entoure. Son univers actuel et son passé.

Si je compare les deux, j’ai préféré « Tout le bleu du ciel » et « les Lendemains » arrive en second mais il vaut le coup d’être lu aussi !

Et pour couronner cet article, je vous propose de visiter ce blog avec plein de photos qui retracent le parcours de nos deux héros dans le livre « tout le bleu du ciel ».

https://casailicia.wordpress.com/2020/11/05/roadtrip-dans-les-pyrenees-sur-les-traces-du-livre-tout-le-bleu-du-ciel-de-melissa-da-costa/

Et vous, connaissez-vous ces deux livres ?