Archives de tags | cheveux coloration végétale

coloration cheveux 2è acte ! Khadi noisette

Si vous avez tout suivi lors de mon premier article sur la coloration végétale, la dernière fois, j’avais fait un peu trop de mixture donc j’avais congelé le reste de mon bol.

Du coup, me voilà, le matin du 22 décembre, je sors mon bol du congélateur, je laisse sur le bord de l’évier et j’attends sagement le soir.

Le moment venu, j’ai lavé mes cheveux avec mon shampoing solide habituel (celui au chocolat, je l’aime bien celui-ci ! ), j’ai mis mon bol à réchauffer au bain-marie directement dans le lavabo et hop, j’ai juste posé mon khadi noisette sur les racines et sur les tempes là où j’avais le plus de cheveux blancs à la base.

Pose de 2h et rinçage à l’eau.

Résultat : une semaine plus tard…

On ne voit plus mes racines et mes tempes sont bien couvertes.

La dernière fois, je n’avais pas dû en mettre assez au bord de ma tête car on voyait une légère démarcation. Cette fois, c’est mieux !

Pas de grattouilles ce coup-ci, tout va bien ! On voit aussi qu’ils ont gagné en volume.

Satisfaite du résultat !

Je viens de commander quelques poudres, à tester dans les semaines à venir ! !

A voir si je fais un mélange avec un autre Khadi ou si je reste comme ça, je suis en pleine réflexion pour le moment.

 

A gauche, on ne voit plus la différence entre le avant et après. A droite, fini les mèches grises de chaque côté des tempes.

20191230_145403

Prise au soleil.

Sur cette dernière photo, cheveux non lavés depuis 4 jours.

 

Désolée, je n’ai pas pris de photos du « avant ».

 

Petit ajout : J’avais congelé la pâte pour l’utiliser ensuite mais apparemment il ne faut pas congeler lorsqu’il y a de l’indigo dans le henné, cela annulerait ses effets. Pour moi, cela a tout de même fonctionné.

 

 

Coloration végétale, khadi noisette.

Cela fait déjà longtemps que les cheveux blancs sont apparus chez moi, clairsemés un peu partout sur ma tête brune à l’origine !

Jusque là, j’assumais, pas de soucis particuliers mais quand le gris est apparu bien visible au niveau des tempes, j’ai commencé à réfléchir à une solution.

Pas de coloration chimique pour moi, impossible avec ma démarche écologique et naturelle.

Alors j’ai commencé à fréquenter des groupes sur fb, regarder des photos sur insta avec le hashtag coloration végétale.

Mon choix s’est tourné avec la marque khadi que j’avais vue en magasin bio et pour rester dans les tons bruns, j’ai choisi le noisette.

J’ai choisi le noisette car cette coloration peut se faire en une seule fois, contrairement à d’autres qu’il faut faire en deux temps.

Jour 1 :

Voici ma recette utilisée :

-50 grammes de poudres de khadi noisette,

-un peu de sirop d’agave

-du miel

-du gel d’aloe vera.

J’ai rajouté les derniers ingrédients pour hydrater car les colorations végétales assèchent les cheveux.

20h30 : c’est parti, j’enfile un vieux t-shirt et je prépare le matériel, bol en verre, pas d’inox, sinon cela détériore les poudres, cuillère en bois, sirop d’agave, miel, gel d’aloe vera, eau chaude. Une fois tout à proximité, j’ai mélangé le tout. J’y suis allée un peu fort sur l’eau, je trouvais mon mélange un peu liquide.

Un peu avant 21h, je prépare mon eau chaude dans un saladier pour faire un bain-marie, je mets le bol avec la préparation à l’intérieur pour que cela reste chaud le temps de la pose du produit, et là, catastrophe ! Le bol s’est enfoncé à l’intérieur du saladier et ma préparation a pris l’eau ! ! GRR ! J’ai réussi à rattraper le coup mais du coup, c’était un peu liquide.

Vite fait, j’ai alors mis de l’eau chaud au fond du lavabo dans la salle de bain et mis le bol avec la migaine dedans. Migaine, en passant, ça vous parle ??? Mon ordinateur me le souligne en rouge, il ne le connait pas ! C’est un mot de chez moi, qui signifie « la pâte à gâteau ou le mélange »

Prête ! J’ai mis mes gants et hop, c’est parti pour mettre tout cela sur la tête ! J’en ai mis un maximum mais finalement même en mettant la moitié du paquet de départ j’en avais trop, j’ai mis le reste au congélateur.

21h15 : charlotte sur la tête + bonnet… il n’y avait plus qu’à patienter !

Le temps de faire à manger, suivre le film… le temps a passé vite avec cette chose toute verte sur ma tête !

22h30 : j’enlève le bonnet, la charlotte et c’est parti pour tout rincer.

J’avais regardé des vidéos et je m’attendais à quelque chose de plus compliqué mais non, c’est parti assez facilement. L’eau a coulé toute verte un moment mais les résidus dans les cheveux sont vite partis par rapport au henné neutre que j’avais fait une fois.

Séchage à la serviette et patience…

J’ai vite constaté que mes cheveux avaient foncé, pas de couleur rouge ou verte comme on peut lire quelques fois donc ouf !

On voit encore des cheveux blancs mais bien mois qu’avant et plus sur les tempes donc jolie surprise.

J’ai dormi avec une serviette sur l’oreiller au cas où mais tout s’est bien passé, pas de tâches.

A voir dans quelques jours, ce que cela va donner… patience !

Jour 2 :

Le matin, au réveil, mes cheveux étaient poisseux, je les ai coiffés au mieux, pas de panique, je suis en vacances donc pas de soucis si ma tête est affreuse !

Jour 3 :

Mes cheveux se sont bien coiffés et on ne voit plus mes cheveux gris-blancs sur les tempes, cela se confirme ! Ils ne sont plus gras-poisseux comme la veille. Par contre, cela me gratte légèrement le cuir chevelu, vivement le shampoing ! Je vais essayer de tenir encore un peu.

Jour 4 :

Cela me gratte toujours légèrement, je pense faire mon shampoing demain. Comme d’habitude, mes cheveux sont gras au dessus de la tête mais sur les longueurs, tout va bien ! Les cheveux qui sont sur ma brosse ont de légers résidus verts, je pense que les démangeaisons viennent de là.

Jour 5 :

J’ai lavé mes cheveux avec mon shampoing solide habituel, ils sont maintenant, tout doux !

Jour 6 :

Mes cheveux sont tout beaux, ne voit plus les cheveux blancs, ils sont légèrement cuivrés, le résultat me plaît bien !

L’homme s’en est aperçu que quelques jours plus tard, ce qui signifie bien que ma couleur n’a pas beaucoup changé, c’est tout à fait ce que je souhaitais !