Livre : le scandale des eaux folles

Le scandale des eaux folles de Marie-Bernadette Dupuy.

L’histoire se déroule au Québec sur les bords du lac Saint Jean. La famille Cloutier est composé des parents : Alberta et Champlain et de leurs 4 enfants : Jacynthe, puis les jumeaux : Lauric et Sidonie et enfin Emma.

C’est cette dernière qui va être retrouvée morte sur les bords du lac par un simple d’esprit près de la ferme familiale.

Ce deuil va provoquer bien des questions autour de la jeune fille et Jacynthe, l’aînée va vite mener l’enquête.

Celle-ci va découvrir les secrets d’Emma, institutrice que tous croyaient bien connaître.

L’histoire débute en mai 1928 avec les inondations du lac Saint Jean et se finit en décembre de la même année.

J’ai aimé découvrir l’univers de cette famille au Québec au début du XXè Siècle :

-la neige est tellement présente en hiver que les risques sont vraiment là pour la santé des habitants,

-impossible de se déplacer en voiture pour aller d’un village à l’autre, on traverse le lac en traîneau mais autant dire qu’en plein hiver, c’est risqué

-en été, la vie est totalement différente

-l’électricité est arrivée dans le village mais on l’utilise encore peu.

-à cette époque, pas de contraception pour les filles, ce qui entraîne bien des soucis…

-l’aînée des filles, infirmière, utilisera cependant la méthode Ogino pour se protéger, dont elle a eu connaissance dans des livres de médecine.

-les femmes accouchent chez elles avec les risques que cela comporte.

20190331_181702

Le scandale des eaux folles, Marie-Bernadette Dupuy

A travers la lecture, on imagine le paysage autour du lac et les terres rendues infertiles à cause des inondations sont un vrai désastre pour les agriculteurs de l’époque.

On découvre également de nombreuses villes et villages du Québec qui existent toujours actuellement : Saint Prime, Saint-Jérôme, Péribonka, Roberval, Chikoutimi, lac Saint Jean

Certaines expressions ou mots m’ont fait sourire : astheure, tabarouette (un juron), icitte, bozo, une job.

On y décrit aussi la nourriture de l’époque et du pays : pas de surprise : ils mangent à quelque chose près la même chose que nous dans nos fermes : du lard, des œufs, des pommes de terre.

                             —————————————————————————

Le second tome s’intitule « les sortilèges du lac », il s’agit de la suite du « sandale des eaux folles ».

L’histoire se déroule du 4 janvier 1929 au 4 mai 1971.

De nouvelles tragédies vont survenir dans la famille et on en apprendra encore un peu plus sur Emma, la fille décédée.

Tout au long du livre, on a hâte de connaître la suite et d’en savoir plus sur chaque personnage, c’est une véritable enquête qui est menée tout au long du roman.

J’ai vraiment adoré ces deux tomes et suis prête à lire à nouveau un livre de cette auteure.

D’ailleurs, je vous recommande aussi « Abigaël, messagère des Anges » qui est en 6 tomes, pour le moment, j’en ai lu 3.

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s