Cheveux, coloration végétale, henné.

Comme je l’ai dit dans mon article précédent sur L’argile je me suis fait une entorse grave fin août. A ce moment-là, j’avais déjà prévu de refaire ma couleur car les racines commençaient à se voir.

Malheureusement, au début, impossible de poser le pied parterre, le minimum possible. Et ensuite j’ai dû porter une botte orthopédique pour bien faire tenir mon pied donc impossible de faire moi-même ma couleur.

Vendredi dernier, la kiné me dit que mon pied bouge mieux, il y a du progrès alors ni une ni deux, je me suis décidée ! !

La dernière coloration datait du 9 juillet, l’article est là : Coloration végétale marron/brun/noisette

Cette fois, j’ai procédé pratiquement de la même façon en regardant les quantités utilisées et les petites notes dans mon carnet. Très pratique quand on a rien fait depuis 3 mois.

Juste après le confinement, j’avais acheté du henné du Yemen chez https://hennéindis.fr/ et je voulais l’utiliser pour le 1er temps mais finalement, il me restait du Khadi cuivré (50g ) alors je l’ai utilisé d’abord et je voulais uniquement faire les racines mais avec 50g, j’ai eu bien assez pour faire toute ma chevelure !

Voici comment j’ai procédé :

Dans le 1er temps :

-50grammes de Khadi cuivré

+hydratants : gel d’aloe vera + glycérine végétale.

-J’ai mélangé, rajouter de l’eau chaude du robinet, j’ai laissé reposer un peu puis j’ai mis le tout sur ma tête, laisser poser le tout 1h30 puis rinçage.

C’est là que c’est toujours flippant car les cheveux blancs sont devenus roux cuivrés et ce n’est absolument pas la couleur que je souhaite !

Donc on passe à la deuxième étape aussitôt,

Dans le 2è temps :

Pareil, là, j’ai hésité sur les quantités mais j’ai mis :

-30grammes de Khadi noisette (le reste d’un paquet)

-30grammes de Khadi marron

-poudre de noyer de chez Henné indi’s pour foncer le tout

-poudre de sidr pour aider à tenir la couleur

-5 gouttes d’Huile Essentielle de menthe poivrée pour éviter les maux de tête dus à l’odeur des plantes (l’indigo peut donner des maux de tête)

J’ai mélangé avec de l’eau à limite de l’ébullition, j’ai posé le tout pratiquement 2 heures puis rinçage.

Au niveau de la quantité, on est à 60 grammes de poudre et finalement, c’était tout juste pour mon carré sur les épaules, alors que dans le 1er temps avec 50 grammes, c’était pile ce qu’il fallait. Allez comprendre ! Mais je remarque qu’il faut toujours un peu plus dans le second temps.

Et pour la pose, j’ai utilisé la super charlotte qui vient de chez Mon Petit Pruno : https://www.etsy.com/fr/shop/MonPetitPruno?ref=simple-shop-header-name&listing_id=875074052 mes cheveux et ma tambouille sont restés bien au chaud.

Seul hic côté technique, porter les lunettes + la charlotte car sans lunettes, je vois flou et le mal de tête arrive vite. J’ai réussi à mettre tout de même mes binocles mais elles ont eu de la pâte dessus lorsque je les ai retirées. Et ce matin, je vois quoi ? Un protège branches de lunettes chez Mon Petit Pruno donc hop, j’ai commandé, je testerai la prochaine fois.

Voilà, n’hésitez pas si vous avez des questions sur la technique, la préparation, etc…

L’argile

Fin août, je me suis fait une entorse sur notre lieu de vacances. Un mois plus tard, je ne peux toujours pas marcher et je porte une botte orthopédique.

Pour soulager mon pied, j’ai donc cherché des astuces naturelles et celle qui apparait très vite lorsqu’on cherche sur le net, ce sont les cataplasmes à l’argile. J’en mets donc au moins une fois par jour tout autour du pied, de la cheville et jusqu’aux orteils puisque l’hématome s’est bien étendu.

Cela dégonfle tout doucement et cela fait moins peur à voir qu’au début. On va donc espérer que début octobre, le docteur m’annonce de bonnes nouvelles.

L’argile a de nombreuses vertus :

-elle favorise la guérison des entorses

-elle calme les diarrhées

-elle soulage les symptômes de la sinusite

-elle atténue les hématomes

-elle est très bonne en masque pour la peau.

On en trouve de différentes couleurs.

On peut s’en procurer dans les magasins bio ou sur le net. Pour ma part, je l’ai commandée chez santediscount et mon colis étant arrivé explosé, ils ont fait un geste commercial en me remboursant le paquet d’argile.

Si cela intéresse quelqu’un, je peux parrainer.

Henné neutre

Petite recette du masque soin au henné neutre réalisée il y a peu,

-4 cuillères de henné neutre,

-1 cuillère de poudre de lalo

-1cuillère de poudre de guimauve

-1 cuillère de poudre d’amla

et pour éviter que les cheveux ne sèchent, j’ai ajouté comme hydratants du sirop d’agave et du gel d’aloé vera.

Le henné neutre fortifie et apporte brillance aux cheveux. Il peut aussi purifier le cuir chevelu, aider à soigner les excès de sébum, les pellicules et irritations.

La poudre de lalo, une poudre aux 1001 vertus !- Tenue, vitalité et brillance des cheveux,
facilite le démêlage, donne des boucles souples, légères et avec plus de ressorts, évite les frisottis, lisse, hydrate le cheveu en profondeur, tout en lui apportant de la souplesse, accélère la pousse.

La poudre de guimauve gaine, démêle et embellit les cheveux.

La poudre d’amla prévient la chute des cheveux, fonce le cuir chevelu.

J’ai mélangé le tout puis j’ai laissé poser 1 heure avec du cellophane et un bonnet pour ne pas que cela sèche puis j’ai rincé.

Résultat : des cheveux propres et doux.

Normalement, le henné neutre fait effet plusieurs semaines, je pourrai donc alterner la prochaine fois avec un henné colorant.

PS : J’aurais voulu mettre plus de photos mais avec le nouvel éditeur pour écrire les articles sur WordPress, je ne maîtrise pas tout ! J’espère qu’ils vont vite modifier ça !

Shampoing masque aux poudres

Après une coloration végétale, pour que la couleur tienne au mieux et le plus longtemps possible, il est conseillé de faire un shampoing au sidr.

Ici, j’ai mis :

-poudre de sidr, 3 cuillères.

-poudre de guimauve, 1 cuillère.

-poudre d’orange, 1 cuillère.

-poudre d’ortie, 1 cuillère.

20200723_203300

poudre de sidr, guimauve, ortie et orange.

Le sidr permet de laver les cheveux et fixer la couleur.

La poudre d’orange rend les cheveux doux, souples et brillants.

La poudre de guimauve gaine, démêle et embellit les cheveux.

La poudre d’ortie tonifie le cuir chevelu, lutte contre la chute des cheveux et les pellicules.

Il faut mélanger les poudres avec de l’eau chaude à l’aide d’une spatule en bois, former une pâte ni trop liquide, ni trop épaisse. Appliquer sur la chevelure, puis rincer.

Sur le moment, on a l’impression que les cheveux ne sont pas bien lavés mais le lendemain, ils sont doux et lisses !

Et vous, vos recettes de shampoing végétal ?

 

Coloration végétale marron/brun/noisette

Ma dernière coloration datant du 29 mai, j’avais fait uniquement les racines, il était temps que je refasse quelque chose !

Les cheveux blancs et la démarcation de couleur commençant à trop se voir.

La dernière fois où j’avais coloré entièrement mes cheveux, c’était le 24 avril.

Oui oui, ça sert de tout noter dans un petit carnet.

En général, quand on lit les astuces sur des groupes dédiés au henné ou coloration végétale, les filles parlent de se faire les racines tous les 15 jours, 3 semaines et toute la chevelure, tous les mois.

Perso, je le fais quand je vois que ça commence à se voir vraiment au niveau des racines et concernant les cheveux en entier, je le fais quand la couleur a vraiment changé.

Cette foi-ci, j’ai utilisé :

Pour le 1er temps, uniquement sur les racines :

25g de Khadi cuivré + gel d’aloe vera + sirop d’agave. Pose de 1h20.

Pour le 2nd temps, chevelure complète :

50g de Khadi noisette + 25 g de Khadi marron + gel aloe vera + sirop d’agave + poudre de noix + poudre de sidr + 5 gouttes d’HE de menthe. Pose de 1h45.

Le gel d’aloe vera et le sirop d’agave servent à hydrater les cheveux afin qu’ils ne soient pas trop secs après rinçage. On peut aussi en utiliser d’autres comme la compote, la glycérine végétale, le miel…

La poudre de sidr aide à faire tenir la couleur.

L’huile essentielle de menthe évite les maux de tête qui peuvent être causés par l’indigo contenu dans la préparation Khadi marron ou noisette. D’ailleurs, la dernière fois, j’ai eu des maux de tête juste après rinçage et cette fois-ci, rien du tout !

Voici les photos avant coloration puis après… à l’extérieur et en intérieur.

 

Je suis actuellement à 4 jours post henné et je n’ai pas encore fait de shampoing, cela ne devrait plus tarder.

En général, je fais un shampoing à base de poudre de sidr les deux ou trois fois suivantes car ça aide à faire tenir la couleur.

N’hésitez pas à commenter l’article si vous avez besoin d’infos ou des remarques à faire.

Henné Khadi marron et racines

Fin avril, nous étions toujours en confinement, c’était le moment de refaire ma couleur étant donné qu’on commençait à voir les racines blanches depuis un moment.

Cette fois, j’ai fait un deux temps uniquement sur les racines avec le Khadi cuivré en premier temps puis second temps avec le Khadi marron.

Et Khadi marron sur toute la longueur des cheveux avec un ajout de poudre de sidr glycérine végétale et sirop d’agave comme hydratants.

On va dire que j’y vais par étape :

1ère fois : Khadi noisette

2è fois : Essai d’un deux temps pour couvrir les cheveux blancs avec Khadi cuivré puis moitié noisette et moitié marron.

3è fois : Deux temps avec Khadi cuivré en racine et marron sur les longueurs.

 

Satisfaite du résultat à chaque fois. Mais pour moi, avec le recul, je me rends compte que le noisette est un peu clair sur mes cheveux.

Ca a donné quelque chose de sympa quand je l’ai mélangé avec le marron, par contre, j’ai dû le faire dégorger quand j’ai fait un shampoing aux poudres en utilisant du rhassoul. C’est en lisant un article sur les différentes façons de faire un no poo que je m’en suis rendue compte ! Grr ! Au moins, je saurai et je ferai plus attention au type de shampoing que j’utilise.

 

 

 

 

Résultat quelques jours plus tard…

 

 

Contente car je commence à maîtriser la technique, je sais maintenant qu’il faut avoir quelques heures devant soi, je sais comment m’y prendre… etc. J’appréhendais la technique du deux temps mais en fait, c’est plutôt simple.

A l’avenir, je pense tester avec un henné du Yemen…

Au soleil, cela donne une toute autre couleur qui brille et c’est chouette ! !

Voilà pour ma dernière expérience capillaire ! Je suis restée brève sur la façon de faire mais si vous avez des questions sur la technique ou les quantités utilisées, n’hésitez pas !

Coloration végétale en deux temps

Cette fois, j’ai voulu tester la coloration végétale en deux temps.

Quand on fait des recherches sur le henné et pour couvrir les cheveux blancs, on voit qu’il est noté qu’il faut faire une coloration en deux temps.

20200216_163744

Première étape : colorer les cheveux avec du henné naturel, moi, j’ai choisi le henné cuivré de chez Khadi (50 grammes) avec sirop d’agave et gel d’aloe vera et je l’ai laissé posé une heure 30.

De quelle couleur allaient ressortir mes cheveux après rinçage ? J’avais peur !

Résultat : ils sont devenus roux ! C’était justement ce qu’il me fallait pour l’étape de pré-pigmentation pour pouvoir passer à la suite.

Sur les tempes, là où j’ai le plus de cheveux blancs, ils sont devenus oranges et cela se voyait bien.

Le temps de téléphoner 15 minutes, et hop, j’ai préparé la seconde coloration.

Deuxième étape : j’ai mélangé 25 grammes de Khadi noisette et 25 grammes de Khadi brun. Puis j’ai ajouté du sirop d’agave et de la glycérine végétale comme hydratants + 2 gouttes d’HE de menthe poivrée pour éviter les maux de tête dus à l’indigo.

Ensuite, pose de toute la préparation, j’ai commencé par le côté droit, forcément quand on est droitière et qu’on procède seule c’est plus facile, et comme c’est le côté où j’ai le plus de cheveux blancs, j’ai essayé de m’appliquer et d’y mettre la dose !

Et bien sûr… arrivé au côté gauche, je me suis aperçue que j’avais juste de tambouille… Oups ! Pas question d’aller en refaire… Donc j’ai étalé comme j’ai pu.

Attention donc sur les quantités. La première fois que j’en ai fait, j’avais mis 50 grammes de poudre également et j’en avais trop mais je pense que je n’avais pas dû répartir comme il faut. Tout dépend comment on procède. Il n’y a qu’en pratiquant régulièrement qu’on peut savoir ce dont on a besoin. A savoir pour la prochaine fois !

Au bout de 1h45, j’ai rincé tout sous la douche, pas de grumeaux, pas de pâte qui accroche aux cheveux, cela part assez facilement, l’eau a coulé bien brune au début et petit à petit s’est éclaircie pour ne devenir que de l’eau clair, ouf !

Je suis sortie de la douche, cheveux emmitouflés dans la serviette et j’ai vite regardé dans la glace ce que ça donnait en soulevant un peu la serviette sur le côté : cheveux bruns foncé, on ne voyait plus le rouge du 1er temps, encore ouf !

Quand j’ai retiré la serviette, j’ai trouvé que cela avait bien foncé, l’homme aussi d’ailleurs.

A voir si je fais un shampoing de suite ou si je casse l’oxydation le plus tôt possible.

_______________

Finalement, pose de la coloration le dimanche soir et 1er shampoing effectué le mardi matin.

Comme d’habitude, j’ai utilisé un shampoing solide pour les laver et je dois dire que l’eau a coulé toute verte dans la douche alors quand je suis ressortie, j’avais peur d’avoir les cheveux verts !

Mais non, tout va bien… J’ai un peu éclairci tout ça !

Du côté droit de ma tête, pas de souci, j’ai un beau brun, mais du côté gauche, j’ai une mèche rousse en dessous ! C’est à ce moment là que je m’étais rendue compte que je n’avais pas assez de pâte, peut-être est ce pour cela !

Au dessus de ma tête, mes cheveux blancs sont rouges cuivré.

A voir au fil du temps. J’ai envoyé une photo à une copine qui trouve ça joli.

Une fille sur insta m’a dit que je n’aurais pas dû laisser poser autant le second temps, il n’y a qu’en testant qu’on apprend de toute façon et puis ça va, je suis en vacances, alors au bout de quelques shampoings, cela aura évolué quand je verrai plus de monde !

20200215_172111

avant…

20200217_100445

après…

20200218_130124

au dessus…

20200218_134437

à la lumière.

 

 

 

shampoing aux plantes ayurvédiques

Dernier article avant la reprise du boulot…

Juste après Noël, j’ai reçu un mail du site Aroma Zone qui proposait les frais de port gratuits. Je dois dire que jusque là, je n’avais commandé qu’une seule fois sur le site et mon colis était arrivé éventré…

Mais cette fois, l’occasion était toute trouvée pour commander des poudres pour les cheveux qui me faisaient envie depuis longtemps.

Ne pas se laisser tenter par tout et n’importe quoi, juste prendre ce dont j’avais envie. IL y a tant de produits dans cette boutique, cela peut aller vite à dépenser une fortune.

20191231_132005

Réception de la commande.

A la base, je voulais commander des poudres pour les cheveux pour ajouter aux préparations de henné et aussi pour me faire des masques.

Et en cherchant, je suis tombée sur le shampoing végétal composé de 6 plantes :

le shikakaï : la plante « shampoing »

l’amla : qui fortifie la pousse du cheveu

-le henné neutre : démêlant et booster de brillance

le reetha : détoxifiant et purifiant pour le cheveu

le sidr : protecteur de couleur

le kapoor kachli : poudre beauté des cheveux.

Pour une première, j’ai choisi le sachet « petit format » , soit 25 grammes à 0.90 euros. Il existe un sachet plus grand avec une contenance de 250 grammes.

Pour l’utilisation, on verse le sachet dans un bol et on mélange le tout avec de l’eau chaude. On obtient une pâte qu’il n’y a plus qu’à poser sur cheveux mouillés.

On peut aussi y ajouter d’autres ingrédients comme des huiles végétales ou des huiles essentielles ou des actifs.

20200104_182241

Shampoing végétal.

Pour commander et voir la fiche produit, c’est ici

Résultat  : la pâte se rince très bien, même si on sent que cela sèche au bout de quelques minutes, on peut avoir peur qu’il y ait quelques résidus qui vont rester mais non.

Mes cheveux sont brillants et lisses ! Top !

Pour la suite, j’ai prévu des masques aux poudres, hâte de tester les différentes plantes que j’ai achetées.

Cake vaisselle

Vous connaissez ? Et bien, il s’agit d’un bloc solide comme un savon, on frotte son éponge, sa brosse ou sa tawashi dessus, ça mousse et on peut laver la vaisselle avec !

Pour la recette, je me suis inspirée du blog mon pti pote, j’ai utilisé la même recette.

-250g de sodium coco sulfate (SCS)

-30g d’eau

-20g de cristaux de soude

-40gouttes d’HE (orange, pamplemousse et citron)

Faire chauffer le SCS au bain marie avec l’eau, cela doit former une pâte et réduire toutes les billes du SCS, ajouter les cristaux de soude, puis les HE.

Mettre le tout dans un récipient et laisser sécher.

Il est recommandé de mettre un masque quand on manipule le SCS car cela peut être irritant pour les bronches, je l’ai vite remarqué et j’ai ouvert ma porte fenêtre pour faire un courant d’air.

Seul hic, le SCS est peu biodégradable, toxique pour l’environnement et peut irriter la peau.

J’ai tout de même tenter le coup, je verrai combien de temps dure ma potion.

 

Sur le net, on trouve d’autres recettes de cake vaisselle avec d’autres ingrédients comme le vinaigre blanc ou du savon noir, à voir ce que cela donne pour une première.

Si vous faites une recette dont vous êtes satisfaite, n’hésitez pas à partager votre expérience.

coloration cheveux 2è acte ! Khadi noisette

Si vous avez tout suivi lors de mon premier article sur la coloration végétale, la dernière fois, j’avais fait un peu trop de mixture donc j’avais congelé le reste de mon bol.

Du coup, me voilà, le matin du 22 décembre, je sors mon bol du congélateur, je laisse sur le bord de l’évier et j’attends sagement le soir.

Le moment venu, j’ai lavé mes cheveux avec mon shampoing solide habituel (celui au chocolat, je l’aime bien celui-ci ! ), j’ai mis mon bol à réchauffer au bain-marie directement dans le lavabo et hop, j’ai juste posé mon khadi noisette sur les racines et sur les tempes là où j’avais le plus de cheveux blancs à la base.

Pose de 2h et rinçage à l’eau.

Résultat : une semaine plus tard…

On ne voit plus mes racines et mes tempes sont bien couvertes.

La dernière fois, je n’avais pas dû en mettre assez au bord de ma tête car on voyait une légère démarcation. Cette fois, c’est mieux !

Pas de grattouilles ce coup-ci, tout va bien ! On voit aussi qu’ils ont gagné en volume.

Satisfaite du résultat !

Je viens de commander quelques poudres, à tester dans les semaines à venir ! !

A voir si je fais un mélange avec un autre Khadi ou si je reste comme ça, je suis en pleine réflexion pour le moment.

 

A gauche, on ne voit plus la différence entre le avant et après. A droite, fini les mèches grises de chaque côté des tempes.

20191230_145403

Prise au soleil.

Sur cette dernière photo, cheveux non lavés depuis 4 jours.

 

Désolée, je n’ai pas pris de photos du « avant ».

 

Petit ajout : J’avais congelé la pâte pour l’utiliser ensuite mais apparemment il ne faut pas congeler lorsqu’il y a de l’indigo dans le henné, cela annulerait ses effets. Pour moi, cela a tout de même fonctionné.