Nouveau blog

Un nouveau blog où je partagerai avec vous mes astuces naturelles, slow et écolo que je trouve un peu partout : livres, blogs, etc…

Bienvenue ici !

article

Publicités

Coffret-Box Aroma

Sur le blog, je vous ai déjà parlé des box, ce petit coffret que l’on reçoit chaque mois dans sa boîte aux lettre après s’être abonnée auparavant….

Il en existe de toutes sortes… maquillage, livres, chocolats, produits bio…

Cette fois, je vais vous présenter la Box Aroma de chez Millescence. A la base, c’est une marque française de bijoux d’aromathérapie. Elle a d’abord été en prévente sur Ulule, site dont j’avais juste entendu parler du fonctionnement jusque là d’ailleurs… Mais étant très intéressée par cette box Aroma, j’ai craqué et j’ai commandé !

Une box est prévue pour  chaque saison à venir, ce qui est pas mal du tout, au moins il faut attendre patiemment jusque la prochaine et ça ne revient pas trop souvent.

Aujourd’hui, j’ai donc reçu la box d’automne, à l’intérieur :

-un livret avec des recettes

-deux cadeaux

-trois huiles essentielles adaptées à la saison.

On les voit sur la photo mais je laisse un peu de mystère au cas où… car après tout, tout le monde n’a pas encore reçu sa box.

Oui, car Millescence fait bien les choses, on fait partie d’un groupe sur fb une fois la box commandée donc on peut papoter ensemble !

On a aussi droit à un code cadeau pour commander sur le site… youhou !

Je dois dire que j’avais déjà le bracelet Millescence, top pour ses vertus antistress mais là, j’hésite à prendre un nouveau bijou.

Si ça vous dit, c’est ici chez Millescence

Si vous êtes fan des huiles essentielles, vous pouvez maintenant commander les box hiver ; printemps et été…

20171014_155856.jpg

La box  d’automne.

Livres sur le ZD et la slow cosmétique

Voici quelque livres intéressants lorsqu’on s’intéresse au ZD et à l’écologie :

Tout d’abord, le livre de la Famille Zero Déchet où vous trouverez de nombreuses recettes pour faire vous-mêmes vos produits pour la maison et de nombreuses astuces. Il contient différentes rubriques pour vous guider au quotidien : les courses, la cuisine, l’hygiène, les enfants.

Le second livre, c’est celui de Julien Kaibeck sur le bien-être au naturel, il contient de nombreuses recettes pour votre beau, votre santé au naturel avec des ingrédients tout simples comme le bicarbonate de soude, le café, l’oeuf, le miel, le vinaigre…

DSC04680

Ensuite, je vous propose à nouveau deux autres livres sur la slow cosmétique :

Le premier « Adoptez la slow cosmétique » (à gauche sur la photo) contient deux parties :  » les cosmétiques entre attirance et méfiance » et « Adoptez la slow cosmétique » ; c’est un livre avec des explications qui sont données pas à pas ; il y a moins de recettes que dans le premier au dessus.

Le second « slow cosmétique ; le guide visuel » à droite sur la photo, écrit en duo par Julien Kaibeck, cosméticien-aromatologue et Mélanie Dupuis, paysagiste-herbaliste est un livre très complet sur la slow cosmétique, les ingrédients phares de celles-ci : le bon savon (à froid) ; les hydrolats, les huiles végétales, les huiles essentielles, l’argile, le gel d’aloe vera, le bicarbonate de soude, le miel…. Il contient aussi 26 recettes telles qu’un trio de shampoing, l’huile démaquillante, un déo…

DSC04677

Ensuite, je vous présente deux livres que j’ai emprunté cet été à la bibliothèque :

A gauche sur la photo : Green washing – fabriquer ses produits ménagers de Cécile Berg ; il se compose de différentes rubriques qui sont les pièces de la maison mais aussi la salle de sport, les enfants, le jardin… Je dois dire qu’il m’a été très utile car avec deux mois de vacances devant moi, je voulais nettoyer la maison de fond en comble et il y avait toujours une question qui venait à moi… « tiens, comment je pourrais nettoyer ça efficacement ?  » Et hop, je jetais un oeil dans le livre et je trouvais la bonne recette… A force, on rencontre les différentes recettes un peu partout et on peut s’en servir pour plusieurs usages donc c’est intéressant.

 

A droite, Zéro déchet de Béa Johnson, il se lit un peu comme un roman et je trouve que certaines astuces sont assez extrêmes mais pourquoi pas si vous voulez vous y mettre !

Résumé du livre : Béa Johnson est une Française installée aux Etats-Unis avec son mari Scott et leurs deux jeunes garçons. Elle s’est lancée dans une étonnante aventure : simplifier sa vie en réduisant ses déchets. Aujourd’hui, la famille Johnson n’en produit qu’un livre par an ! Son expérience a passionné les Américains. Dans ce livre témoignage, Béa nous dévoile des centaines d’astuces et de conseils pratiques pour adopter un mode de vie durable : fabriquer son dentifrice maison, emballer le casse-croûte des enfants sans plastique, éviter que les pubs intempestives n’envahissent la boite aux lettres ou encore savoir profiter des fêtes de fin d’année sans surconsommation.

DSC04676

#Concours 1andeKMIAU : nous avons des gagnantes !

Trop contente !
Pour une fois, j’ai gagné à un concours ! !

Merci miss et bravo pour ton blog et toutes tes idées et projets ! !

Kill Me I Am Ugly

Dimanche 20 août, 23h59 : les yeux rivés à mon écran, je guette les dernières inscriptions au jeu concours que j’ai organisé il y a de ça plusieurs semaines pour fêter la première année de mon blog. 5..4…3…2…1…stop ! Le concours est officiellement terminé, il est minuit passé. Je vérifie que j’ai bien relevé tous les commentaires pour les participations, que les lots sont bien choisis…Voilà, j’ai ma liste des participantes qui remplissent les conditions. Allez, dans une semaine, je procède au tirage au sort.

Dimanche 27 août, 10 heures: Douchée, crémée, habillée, j’ai tout préparé pour le tirage au sort. J’ai les noms, les pseudos, les choix de lots…Je mets tout au propre, et je fais le tirage au sort, à l’aveugle…C’est bon ! Voilà, le lot jaune, le lot vert, vous avez vos gagnantes !

candle-1737985_1280_3

Avant de vous dévoiler ces fameux noms, quelques mots sur cette expérience…

View original post 376 mots de plus

tablettes pour le lave-vaisselle

 

 

20170813_190918.jpg

Et voici, la mixture qui sèche dans un bac à glaçons.

Après l’article sur le blog sur  la lessive maison au lierre  ; voici une recette pour faire ses tablettes soi-même pour le lave-vaisselle,

J’ai trouvé la recette ici sur le site comment écomiser.fr

Voici les ingrédients à utiliser :

-60g de cristaux de soude

-60g de bicarbonate de soude

-60g d’acide citrique

-60g de gros sel

-15 gouttes d’HE  de lavande

-15 gouttes d’HE de citron

-1/4 d’eau (tasse)

Mélanger toutes les poudres ensemble ; ajouter les gouttes d’huile essentielle ; bien mélanger au fouet le tout.

Ensuite, le plus difficile, c’est d’incorporer la bonne quantité d’eau… J’avais déjà fait une recette similaire pour des tablettes pour les toilettes alors je me suis méfiée.

J’ai d’abord incorporé une petite cuillère d’eau et voyant que c’était pas assez, j’en ai mis une deuxième et là, ça suffit… !

Dans la recette de base, ils disent un quart d’eau et on utilisera pas tout, donc on aurait tendance à en mettre beaucoup plus… Méfiance méfiance… ne pas trop en mettre…

Une fois que la pâte est faite… oui, on va appeler ça comme ça… on met le tout dans un bac à glaçon, on tasse bien avec une petite cuillère, il ne faut pas qu’il y ait de poches d’air, sur le moment, ça a tendance à faire une réaction et sortir un peu du moule, il faut tasser en plusieurs fois.

Ensuite, laisser sécher 12 à 24 heures…

Démouler et voilà, les tablettes sont faites et se démoulent toutes seules !

20170822_170754.jpg

voici les jolies tablettes obtenues… et en plus, ça sent bon !

J’ai testé plusieurs fois dans mon lave-vaisselle et c’est ok, ça lave bien, pas de traces sur les verres ou autres problèmes.

S’il y a des traces, apparemment il faut régler le lave-vaisselle en fonction de la dureté de votre eau (voir sur la feuille qui accompagne votre facture.

Sinon, je mets du vinaigre à la place du liquide de rinçage et j’alterne avec un liquide bio car pas sûre que le vinaigre soit bon pour les joints de la machine !

Voilà… et vous, vos astuces ? N’hésitez pas à mettre vos idées en commentaires…

Parlons serviettes hygiéniques lavables !

Tout d’abord, un petit historique… comment j’en suis arrivée là ?

Je pense qu’on a toutes entendu parler nos grands-mères ou nos mères de ces fichues serviettes (serviettes n’étant pas le nom il me semble à l’époque d’ailleurs) qu’elles mettaient et qu’il fallait laver à la main. Ma maman m’a expliqué plusieurs fois que lorsqu’elles étaient trois à avoir leurs règles en même temps, elle, sa sœur et sa mère… c’était l’horreur !

Et puis, ça séchait dehors et on savait qui avait ses règles ; les voisins disaient « tiens, celle là doit être enceinte, on voit plus ses protections… »

Alors un jour quand je suis tombée par hasard sur un lien qu’une copinaute avait mis sur un réseau social… je me suis dit, ça doit être épais et moche… !

Et puis, curieuse, j’ai cliqué, je suis allée faire un tour sur le site : c’était le site dans ma culotte qui proposait de très jolis produits, différents modèles de serviettes fabriquées avec des matières saines et écologiques. Le site disait que cela pouvait éviter les mycoses et autres problèmes en tout genre pour les femmes…

Les mycoses, j’y avais déjà eu droit… et puis, étant suivi en PMA, je devais mettre des capsules vaginales lors de mes traitements et j’utilisais alors pas mal de protège-slips cracra car ça coulait dans la culotte !

Alors je me suis laissée tenter et j’ai achetée les protège-slips de cette marque ; trois pour commencer.

Au départ, je les utilisais chaque fois que j’étais en traitement, c’était pratique.. plus de protège-slip à mettre et à jeter… juste à laver la SHL ; oui, c’est comme ça qu’on a retrouve en abrégé sur plusieurs sites ! Je l’ai découvert au fur et à mesure… On lave à la main et hop, c’est propre.

Et puis j’ai commencé à les utiliser en début et fin de règles mais pour les laver, ça laissait des traces de sang ! En même temps, j’utilisais toujours mes serviettes de marques plus ou moins connues mais cela me plaisait de moins en moins…

J’ai eu une mycose une fois ; j’ai supposé que c’était le parfum qui était dans la serviette qui m’avait provoqué ça ; alors ensuite, j’ai trouvé des serviettes de marque de magasin sans parfum !

Et puis, on a toutes entendues parler que le plastique c’est pas bon… ça macère, ça touche nos parties intimes…

Je n’ai jamais utilisé de tampon ni cup, avoir quelque chose à l’intérieur du corps, cela m’a toujours dérangé.

Et puis en fouinant toujours et encore sur le net, j’ai vu une autre marque de serviettes hygiéniques lavables : les plim ; j’ai alors fait une commande chez eux…

D’ailleurs, la marque était aussi présente au salon du bio cette année proche de chez moi.

Et comme avec les premières j’avais vu que là où c’était blanc, on voyait toujours quelques marques de sang même après lavage, j’ai choisi de prendre des serviettes de couleurs foncées et je les ai portées lors des vraies règles cette fois !

ma collection de serviettes hygiéniques lavables

à gauche : « dans ma culotte » à droite : « plim »

Mon avis : très confortables à porter, légères, on se sent à l’aise ; pas comme si on avait toujours quelque chose collé à la culotte comme avant ; pas de sensation d’inconfort ! Aucune fuite ; j’ai choisi le modèle medium, elles me conviennent très bien, je dirais que j’ai un flux normal ; pas très abondant.

Mon conseil : regardez les avis des acheteuses sur le site pour avoir une idée de quoi prendre. Moi j’ai choisi d’en prendre des foncées car j’ai un sang qui tache ; apparemment c’est pas le cas de toutes les femmes. Il existe aussi un groupe fb sur les SHL et certaines femmes arrivent à les laver sans que ça tache c’est pour cela que je suppose que mon sang tache facilement. Mais après il ne faut pas hésiter à tenter l’expérience, d’abord en début et fin de règles avec des petites protections et ensuite hop, on tente la grosse expérience lors des chutes du Niagara !

Point négatif : bien sûr, au départ, ça a un coût mais je dirais que ça en vaut le coup ! !

Point positif : toutes les explications sont fournies sur un flyer lorsque vous achetez les serviettes et tout est très clairement rédigé sur le site.

Conseil lavage : en allant zieuter les deux sites que je vous propose, vous trouverez plein d’infos et d’astuces. Moi je les laisse tremper dans le lavabo ou une cuvette dans l’eau tiède et ensuite je lave à la main puis je passe en machine. Je les fais sécher d’abord dehors ; je n’ai pas de voisins alors pas de problèmes qu’on voit ce que je mets sur mon fil à linge ! Si les taches ne partent pas, vous avez la possibilité de frotter un peu au savon de Marseille, ça aide !

Voilà, j’espère vous avoir éclairé un peu… n’hésitez pas si vous avez des questions. Je vous ai proposé deux marques différentes mais maintenant vous pouvez aussi les confectionner vous-même si vous êtes bonne couturière ou trouver d’autres sites qui en vendent.

Et vous, vos expériences en matière de SHL ou autres ?

Il fait chaud : des astuces à partager !

Je vous partage cet article qui vient d’un blog que j’adore avec plein d’idées sympas pour toute l’année :

Record de chaleur pour ce mois de juin, le mercure monte, monte, monte…Dans ces conditions climatiques un peu extrêmes, tout est bon pour faire tenir son déodorant toute la journée et éviter de sentir le putois. Oui, mais comment on fait, à moins de se badigeonner de déo 4 fois par jour ? Je vous partage quelques astuces testées et approuvées, pour rester aussi fraîche que possible par grandes chaleurs.

via On crève de chaud ! Astuces naturelles pour lutter contre les galères de la transpiration — Kill Me I Am Ugly